«

»

Imprimer ceci Article

Politique d’exactitude des prix

 

Est-ce exact? : « Dans un magasin où on vend des chandails à 10 $, si le prix à la caisse est plus élevé que le prix affiché, un client informé peut quitter le magasin avec son chandail en ne payant rien. »


C’est exact!


 

Exige que l’on respecte la Politique d’exactitude des prix!

Tu peux être dédommagé si le prix à la caisse est plus élevé que le prix affiché :

 

  1. Pour un bien de moins de 10 $, le vendeur doit te remettre le bien gratuitement.
  2. Pour un bien de plus de 10 $, le vendeur doit te laisser le bien au prix le plus bas et t’accorder un rabais de 10 $. Si tu as acheté plusieurs articles identiques, le rabais de 10 $ s’applique seulement sur le premier.

 

Exemple de calcul :

  • Pour la fête des Mères, Gustave achète un parfum dont le prix affiché est 29,99 $.
  • À la caisse, le prix est de 39,99 $.
  • Gustave paiera le parfum 19,99 $ (le prix le plus bas, moins 10 $).
  • Si Gustave a acheté une deuxième bouteille pour sa grand-mère, il la paiera 29,99 $, puisque le 10 $ de rabais s’applique sur une seule bouteille.

 

Où s’applique la Politique d’exactitude des prix?

Cette politique s’applique dans les commerces où les prix ne sont pas indiqués sur chacun des articles, mais seulement sur les étalages.

 

Que faire si le commerçant refuse?

Tu peux lui dire que tu porteras plainte à l’Office de la protection du consommateur. Cela peut suffire à le faire changer d’idée sur-le-champ.

 

 

Truc

Aie sur soi une carte décrivant la Politique d’exactitude des prix, afin de convaincre les vendeurs récalcitrants. Les ACEF offrent ce genre de carte.

 

Prix annoncé = prix total

Une nouvelle règle oblige les commerçants à annoncer le prix total d’un bien ou d’un service dans leurs publicités. Pour en savoir plus…

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.consommersansillusion.ca/wordpress/droits-et-recours/politique-exactitude-des-prix.html